fragm

cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm (Michel Leiris)

  • Commenti recenti

  • Classifica Articoli e Pagine

  • Articoli Recenti

  • Archivi

  • Categorie

  • Meta

  • Blog Stats

    • 21,257 hits
  • settembre: 2006
    L M M G V S D
    « Giu   Ott »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Pagine

Leiris / Nuits sans nuit

Posted by alfredoriponi su settembre 23, 2006

19-20 MARS 1943

Le rêve que je suis en train de faire devient comme un état de vieille qui va cesser. Pris d’un irrésistible sommeil dans le rêve même, je sens que celui-ci est sur le point de s’achever, par une nouvelle plongée dans le néant de l’inconscience et non par un retour à la réalité. Je m’apprête à crier de peur, mais Z… intervient et le malaise prend fin.
Mouvement analogue à celui qui, souvent, tend à m’arracher de tels cris à la limite de l’éveil. Mais, en l’occurrence, ce mouvement était singulièrement plus angoissant car, au lieu de subir durant un temps qui ne saurait s’évaluer les affres d’une émersion difficile, je quittais le rêve en quelque sorte par en bas, pour m’enfoncer dans un sommeil dont je ne sortirais plus et qui serait la mort.

 

Advertisements

2 Risposte to “Leiris / Nuits sans nuit”

  1. alfred58 said

    Dedicato a R. R. Florit

  2. anonimo said

    Monamour, tu sì che sai come sorprendere una donna! 🙂

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

 
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: