fragm

cette fin du monde de poche s’exprimait tout entière dans la syllabe fragm (Michel Leiris)

  • Commenti recenti

  • Classifica Articoli e Pagine

  • Articoli recenti

  • Archivi

  • Categorie

  • Meta

  • Blog Stats

    • 24.945 hits
  • novembre: 2012
    L M M G V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Pagine

Archive for 13 novembre 2012

Walter Benjamin / I «passages» di Parigi

Posted by alfredoriponi su novembre 13, 2012

Victor Hugo a proposito delle difficoltà che intralciavano i lavori di canalizzazione di Parigi: «Paris est bâti sur un gisement étrangement rebelle a la pioche, a la houe, a la sonde, au maniement humain. Rien de plus difficile à percer et à pénétrer que cette formation géologique à laquelle se superpose la merveilleuse formation historique, nommée Paris; dès que… le travail s’engage et s’aventure dans cette nappe d’alluvions, les résistances souterraines abondent. Ce sont des argiles liquides, des sources vives, des roches dures, de ces vases molles et profondes que la science spéciale appelle moutardes. Le pic avance laborieusement dans des lames calcaires alternées de filets de glaises très minces et de couches schisteuses aux feuillets incrustés d’écailles, d’huîtres contemporaines des océans préadamites». Victor Hugo, Œuvres complètes, Roman 9, Paris 1881, pp. 178-79 (Les Misérables).

«Rien n’égalait l’horreur de cette vieille crypte exutoire,.. antre, fosse, gouffre percé de rues, taupinière titanique où l’esprit croit voire rôder a travers l’ombre… cette énorme taupe aveugle, le passé». Victor Hugo, Œuvres complètes, Roman 9, Paris 1881, pp. 173-74 (Les Misérables; L’intestin de Léviathan).

[W. Benjamin, I «passages» di Parigi, Volume primo, p.461, Einaudi 2002)

Posted in benjamin | 2 Comments »